Mémoire technique formation et assistance

Contact/Devis

Formation : Rédaction du mémoire technique

Formation au mémoire technique spécifique à chaque appel d'offres

Dans le processus de réponse aux appels d'offres, la rédaction du mémoire technique est une pièce majeure pour les soumissionnaires. Logique que que la note de la valeur technique est décisive. Contrairement à une simple brochure promotionnelle, ce document revêt une importance déterminante dans la démonstration de la valeur ajoutée de votre entreprise et son adéquation aux exigences spécifiques de chaque marché. Il est obligatoirement spécifique. Cependant, la complexité de sa rédaction peut entraîner des difficultés, notamment en termes de clarté et de concision. Dans ce contexte, il est essentiel de comprendre les attentes des acheteurs publics et d'adopter une approche méthodique pour garantir l'efficacité de votre mémoire technique.

Ici => Pas d'annulation de stage par l'organisme de formation pour manque de stagiaires - Pas de sous-traitance <=

Demande d'informations ou de devis

Sommaire

  • Position du problème de la rédaction du mémoire technique.
  • Objectifs de la formation
  • Evitez les mémoires techniques types ou fondés sur des exemples
  • Une formation pratique pour apprendre à rédiger des mémoires techniques spécifiques
  • Formateur, lieux et public visé
  • Programme de la formation à la rédaction du mémoire
  • Principes à respecter pour la rédaction du mémoire justificatif utilisé en formation
  • Exemples de plan de mémoire technique en marchés de travaux ou de fournitures et services
  • Critère de valeur technique d'une offre - Choix des critères d'attribution
  • Valeur technique comme critère de sélection dans les appels d'offres publics

Position du problème de la rédaction du mémoire technique

Quel est le problème de l'offre technique ?

Rédiger les mémoires techniques pour les appels d’offres publics est un exercice difficile, beaucoup d'entreprises y passent trop de temps pour un résultat décevant.

Problème de structure du plan, issu d'un "modèle" de document, arguments peu percutants, difficulté à valoriser votre expertise, ...

Vous voulez éviter de suivre des modèles-types génériques que l'on vous propose et qui conduisent à des échecs via la note technique.

Votre compétitivité s’en ressent par rapport à vos concurrents.

  • Comment optimiser la qualité de vos propositions techniques en répondant réellement aux besoins et exigences ?
  • Comment valoriser vos atouts dans vos mémoires pour séduire les acheteurs publics ?

Comment limiter les contrats perdus à cause de réponses aux appels d’offres génériques ?

Une question de méthode via une formation adaptée

Sachez que la très grande majorité des entreprises n'ont pas de méthode pour rédiger le document et procèdent au feeling (documents types, démarrage par le CCTP, ...).

Formez-vous avec une méthode logique pour construire des mémoires techniques pertinents et adaptés à chaque dossier de consultation (voir programme détaillé ci-dessous).

Conçue par un professionnel des marchés publics expérimenté qui travaille pour les entreprises mais également pour vos clients les acheteurs publics, cette formation vous apporte en une journée une méthodologie éprouvée pour construire des offres adaptées aux exigences.

  • Maîtrisez la structure adéquate (c'est le plus important), articulez correctement offre et besoin et utilisez les bonnes pratiques de l’intervenant.
  • Assurez la conformité de vos réponses et surtout visez la note au critère technique.

Avec cette action de formation au mémoire technique, vous serez capable de rédiger :

  • un document spécifique pour chaque marché
  • qui respecte les directives du maître d'ouvrage,
  • et qui reflète votre savoir-faire.

Différenciez-vous de vos concurrents en adoptant une approche personnalisée

Différenciez-vous de vos concurrents en adoptant une approche personnalisée plutôt qu'une DEMARCHE COMMERCIALE classique ou d'un modèle toujours inadapté, grâce à cette formation.

  • Comment éviter les rejets d'offres ?
  • Comment rédiger un plan détaillé spécifique au dossier auquel vous répondez ?
  • Comment adapter le mémoire technique à chaque appel d'offres pour maximiser les chances de succès ?
  • Comment rédiger un mémoire technique qui dépasse une simple démarche commerciale classique ?
  • Comment se démarquer des concurrents en termes de qualité du document ?

Objectifs de la formation à la rédaction du mémoire technique

Acquérir une méthodologie pour savoir rédiger un mémoire technique spécifique et de qualité en vue de répondre aux marchés publics ou privés.

Vous allez apprendre pour n'importe quel dossier :

  • à comprendre la demande précise de l'acheteur pour le dossier auquel vous répondez,
  • à constituer un plan spécifique et détaillé de chaque marché auquel vous souhaitez répondre,
  • à rédiger le contenu de manière ciblée et parfaitement présentée,
  • à faire la différence par rapport à vos concurrents.

Evitez les mémoires techniques types ou fondés sur des exemples

Evitez absolument d'utiliser des mémoires techniques types ou fondés sur des exemples d'offres techniques qui ont été adapté et qui conduisent systématiquement aux notations que vous connaissez.

NB : Pour vous en convaincre interrogez les acheteurs publics sur ce point (qui est parfois soulevé dans les lettres de rejet).

Le mémoire technique est un document important utilisé par les acheteurs pour noter et évaluer les offres des entreprises. Il ne s'agit pas d'un document adapté d'un modèle.

C'est une pièce qui fait partie de l'offre technique et qui naturellement est spécifique à chaque marché vu qu'il est nécessaire de l'adapter à la demande du maître d'ouvrage. Assurez-vous de fournir des informations qui répondent aux besoins exprimés dans le dossier de consultation des entreprises (DCE) pour maximiser vos chances de réussite.

L'utilisation de modèles génériques entraîne systématiquement des lacunes dans la pertinence des arguments avancés.

  • Les informations sont standardisées et l'acheteur s'en aperçoit immédiatement, dépourvues de la spécificité nécessaire pour répondre de manière adéquate aux critères d'évaluation spécifiques de chaque appel d'offres.
  • Cette uniformité annule évidemment la portée des arguments présentés.

Une formation pratique pour apprendre à rédiger des mémoires techniques spécifiques

Cette formation en rédaction de mémoire technique vise à développer des compétences pratiques pour rédiger des documents adaptés à chaque marché, en utilisant une méthodologie logique.

Elle implique l'analyse attentive des documents de consultation, tels que le RC, le CCTP, et d'autres, ainsi que la prise de décisions stratégiques. Voir le programme de formation au mémoire technique ci-dessous.

Vous êtes concerné : Bâtiment et travaux publics (BTP), gardiennage et sécurité, informatique et technologies de l'information, énergie, santé (fournitures médicales, pharmacie, …), environnement (gestion des déchets, traitement des eaux), diagnostics immobiliers, espaces verts, …

Formateur, lieux, objectifs, public visé et dates

Formateur pour la réponse électronique aux marchés publics et privés

Frédéric MAKOWSKI, consultant en marchés publics et formateur certifié - Master 2 professionnel "Droit des contrats publics" - Ingénieur ENSEA

  • 32 ans d'expérience dans les marchés publics aussi bien pour les entreprises que pour les acheteurs publics.
  • a effectué de nombreuses formations sur le mémoire technique
  • a rédigé de nombreux mémoires techniques pour les opérateurs économiques dans le cadre d'accompagnement et assistance
  • a noté de nombreux mémoires techniques des entreprises soumissionnaires lors de l'analyse des offres pour les acheteurs publics

Lieux / modalités

En inter-entreprises, sur le site de l'entreprise sur tout le territoire ou en formation à distance (Visio-formation Internet, en FOAD en temps réel).

Public visé par la rédaction du mémoire technique

  • Personnels d'entreprises chargés de répondre aux marchés publics ayant si possible une pratique de la réponse ou ayant suivi une formation sur la réponse aux appels d'offres
  • Assistantes commerciales
  • Secrétaires de direction
  • Ingénieurs, techniciens
  • Chefs d'entreprise
  • Commerciaux, chargés d'affaires.

Dates : Dates des formations

Exercices pratiques

Exercices concrets sur des dossiers choisis avec les participants.

Programme de la formation à la rédaction du mémoire technique

Qu'est qu'une offre ?

  • Une incompréhension récurrente des entreprises candidates conduisant à des notes relativement faibles de valeur technique.
  • Quel est son contenu ?
  • Qu'est ce qui est contractuel ?
  • Quelles sont les pièces à fournir en fonction du dossier de consultation des entreprises ?
  • Quelles sont les précautions à prendre lors de sa rédaction ?
  • Quelles sont les erreurs à éviter ? (non-conformités qui peuvent provoquer le rejet de votre offre) 
  • Comment présenter les documents : 
    • pour rendre l'offre attractive ?
    • pour faciliter la tâche de la personne qui analyse (et qui note votre offre) ?
  • Quels sont les leviers commerciaux du mémoire technique et les risques encourus lors de l'exécution du marché
  • Quel est l'ordre de présentation des pièces ?
  • Quels sont les supports les plus intéressants ?
  • Comment procèdent les grandes entreprises disposant d'un service dédié pour les réponses ?

Les critères dévaluation et de choix des offres

Pratique : Exercices relatifs aux points présents sur des dossiers téléchargés en stage à la demande des participants.

  • La pondération des critères d'attribution
  • Le critère du prix
  • Le critère de la valeur technique de l'offre
    • Les sous-critères
    • La définition de la valeur technique au regard du marché concerné
  • Le critère environnemental
  • Le critère du délai d'exécution
  • Les autres critères utilisables par l'acheteur

La rédaction du mémoire technique et aspects pratiques de conception sur des exemples concrets

Pratique : Exercices relatifs aux points présents sur des dossiers téléchargés en stage à la demande des participants. Conception d'un plan détaillé de mémoire technique conforme aux exigences de l'acheteur sur un cas pratique. Rédaction en commun d'un mémoire technique.

  • Quel contenu pour le mémoire technique ?
  • Points communs éventuels avec d'autres pièces du marché
  • Quels sont les outils bureautiques appropriés pour la conception du document ?
  • Présentation du mémoire technique (Présentation physique, table des matières, présentation du contenu, niveaux de détail, aspects graphiques)
  • Comment trouver des informations pour enrichir le mémoire ?
  • Quelques EXEMPLES de demandes courantes des acheteurs qui dépendent du type de marché (travaux, fournitures, services)
  • Moyens affectés aux travaux ou la prestation
  • Moyens humains affectés à la prestation ou aux travaux,
  • Organigramme des intervenants,
  • Nombre de personnes et fonctions,
  • CV, expériences, ...
  • Méthodologie
  • Descriptif de la solution technique,
  • Planning
  • Développement durable, empreinte carbone, éco-responsabilité,
  • Comment utiliser les variantes et les options - Comment les gérer ?

Principes à respecter pour la rédaction du mémoire justificatif utilisé en formation

Optimiser votre mémoire technique spécifique pour les marchés publics et privés

Dans le domaine des marchés publics, la qualité de votre mémoire technique peut faire toute la différence.

C'est un document spécifique à chaque marché qui doit refléter votre savoir-faire et répondre aux attentes du maître d'ouvrage.

Lors de la formation vous disposerez de conseils pour optimiser votre mémoire technique et maximiser vos chances de succès.

Comprendre la demande spécifique de l'acheteur pour ce marché

Avant de rédiger votre mémoire technique :

  • analysez précisément les besoins exprimés dans le dossier de consultation des entreprises (DCE),
  • identifiez les exigences et attentes du maître d'ouvrage pour adapter votre mémoire en conséquence.

Structurer un plan détaillé : c'est le plus difficile

Il s'agit du point le plus important et le plus difficile de la formation.

Chaque marché est unique, et votre mémoire technique doit refléter cette spécificité.

Au travers d'exercices sur des dossiers réels, il vous faudra, pour chaque dossier de réponse, apprendre à élaborer un plan personnalisé détaillé, en prenant en compte les éléments essentiels du marché et en les présentant de manière claire et organisée.

Rédiger un contenu ciblé et bien présenté

La rédaction du mémoire technique doit être précise et ciblée.

  • Présentez les informations de manière claire et professionnelle.
  • Insérez une table des matières automatique sous Word, respectant la demande est primordiale.
  • Utilisez des titres, des sous-titres et des mises en forme adaptées pour faciliter la lecture et la compréhension.

Éviter les mémoires types

Évitez d'utiliser des mémoires techniques types ou basés sur des exemples d'offres.

N'oubliez pas que chaque marché est unique, et votre mémoire doit refléter votre approche spécifique et votre compréhension des besoins du maître d'ouvrage.

Mettre en avant vos atouts

Démontrez vos compétences, votre expérience et votre savoir-faire.

Présentez de manière convaincante les moyens humains et matériels que vous mettrez en œuvre pour répondre au marché, c'est la partie la plus facile.

Il vous faudra cependant savoir faire la différence sur les autres points exigés par l'acheteur.

Respecter les critères d'évaluation

Assurez-vous de répondre aux critères d'évaluation définis dans le dossier de consultation.

Mettez en avant les aspects qualitatifs, environnementaux et/ou sociaux selon les critères précisés.

Créer une trame de mémoire technique adaptée issue du plan précité

Suivez la trame de mémoire technique que vous aurez créée.

Adaptez cette trame en fonction des spécificités du marché et des attentes du maître d'ouvrage.

Conclusion

Optimiser votre mémoire technique est décisif pour maximiser vos chances de succès dans les marchés publics.

Comprenez les attentes du maître d'ouvrage, structurez un plan détaillé et mettez en avant vos atouts de manière professionnelle.

Suivez nos conseils issus de la formation pour vous démarquer efficacement et remporter des marchés publics.

Exemples de plan de mémoire technique en marchés de travaux ou de fournitures et services

Attention. Ces trames et plans sont indicatifs car incomplets vu qu'ils reposent sur des plans fournis par les acheteurs dans le règlement de consultation.
En pratique il faut tenir compte des besoins dans leur ensemble issus de différentes demandes disséminées dans le DCE. C'est toute la difficulté.

Exemple de plan de mémoire technique en marchés de travaux

Qualité du mémoire technique au regard des spécificités de l’opération notamment

  • Cohérence du mémoire technique entre chiffrage et fiches produits,
  • Qualité et précision du DGPF,
  • Exhaustivité des éléments fournis,
  • Prise en compte de spécificité opération (phasage, chantier et accès...)

Moyens humains et matériels proposés pour l’étude et la réalisation de l’opération

  • Qualité et pertinence de l’équipe technique (BET intégré), et des équipements proposés,
  • Nombre de compagnons au minimum,
  • Personnel d’encadrement de chantier,
  • Chargé d’affaires responsable de l’opération.

Planning prévisionnel des travaux

  • Indication de la date possible de démarrage de la prestation du lot considéré
  • Indication du délai d’intervention du lot considéré
  • Établissement d’un programme d’exécution des ouvrages

Exemple de plan de mémoire technique en marché de FOURNITURES ou SERVICES

  • Moyens humains affectés à la prestation (Nombre et profils)
  • Moyens matériels affectés à la prestation
  • Qualité des produits et/ou des services
    • Descriptifs techniques et fiches techniques
  • Contraintes pour l'exécution des prestations
  • Méthodologie de mise en oeuvre
  • Réactivité du soumissionnaire en cas d'absence de personnels, méthodologie de remplacement
  • Gestion de la maintenance ou du service après-vente le cas échéant
  • Planning prévisionnel,
  • Considérations environnementales
  • Description des options éventuelles.
  • Description des variantes éventuelles.

Exemple de plan de mémoire technique d'un marché de gardiennage et de sécurité

Gardiennage, surveillance et protection des personnes, des locaux et des biens contre les risques d’incendie et d’intrusion pour les sites franciliens

Organisation et moyens

Moyens humains
  • Présentation des agents et du personnel d’encadrement dédiés au marché (nombre d’agents affectés au marché, fonction, quantité d’heures de présence sur le site par mois)
  • Adéquation de la taille de l’entreprise et de son savoir-faire avec la nature et l’importance des prestations à effectuer, en particulier pour assurer la partie à bons de commande du marché. Une attention particulière sera apportée à la démonstration par le candidat de sa capacité à remplacer les agents de loge de l’acheteur et à assurer les prestations annexes sur bon de commande
  • Description de la procédure de contrôle, nombre de contrôles mensuels, gestion du reporting et procédure de gestion des anomalies ;
  • Politique de formation des agents dédiés aux sites de l’acheteur et des agents de renfort,
  • Moyens mis à disposition pour le suivi du planning des agents du titulaire sur les sites de l’acheteur.
Moyens techniques
  • Dotation en matériels dédiés pour les profils SSIAP et ADS, en quantité pour l’ensemble des prestations sur les sites de l’acheteur
  • Vêtements de travail pour les profils SSIAP et ADS : dotation et quantité par an et par agent,
  • Description de la procédure de demande de matériels et/ou de vêtements de travail d’un agent et comment l’entreprise répond à cette demande (délai, moyen logistique…),
  • Description des gammes de maintenance et entretien du matériel et des vêtements,
  • Description technique de la main-courante électronique ainsi que celle des pointeaux et des contrôleurs de ronde.

Performances en matière de développement durable et politique sociale de l’entreprise :

  • Le candidat joindra les conditions de la mutuelle d’entreprise (incluant tarifs et conditions de remboursement)
  • Le candidat exposera les modalités de gestion des titres de paiement des tickets de transport et notamment, les modalités imposées à ses salariés pour en obtenir le remboursement,
  • Le candidat indiquera les règles applicables aux heures supplémentaires, leur taux de majoration et le nombre d’heures payées en 2022,
  • Proposition de l’entreprise en matière d’insertion professionnelle des publics en difficultés (voir annexe du CCAP).
  • Les candidats qui le souhaitent peuvent joindre leur dernier bilan social ainsi que leurs accords d’entreprise validés.

Critère de valeur technique d'une offre - Choix des critères d'attribution (Articles R2152-6 à R2152-8)

Article R2152-6 du code de la commande publique

Créé par Décret n°2018-1075 du 3 décembre 2018 - art.

Les offres régulières, acceptables et appropriées, et qui n'ont pas été rejetées en application des articles R. 2152-3 à R. 2152-5 et R. 2153-3, sont classées par ordre décroissant en appliquant les critères d'attribution.

Article R2152-7 du code de la commande publique

Créé par Décret n°2018-1075 du 3 décembre 2018 - art.

Pour attribuer le marché au soumissionnaire ou, le cas échéant, aux soumissionnaires qui ont présenté l'offre économiquement la plus avantageuse, l'acheteur se fonde :

1° Soit sur un critère unique qui peut être :

a) Le prix, à condition que le marché ait pour seul objet l'achat de services ou de fournitures standardisés dont la qualité est insusceptible de variation d'un opérateur économique à l'autre ;

b) Le coût, déterminé selon une approche globale qui peut être fondée sur le coût du cycle de vie défini à l'article R. 2152-9 ;

2° Soit sur une pluralité de critères non-discriminatoires et liés à l'objet du marché ou à ses conditions d'exécution, parmi lesquels figure le critère du prix ou du coût et un ou plusieurs autres critères comprenant des aspects qualitatifs, environnementaux ou sociaux. Il peut s'agir des critères suivants :

a) La qualité, y compris la valeur technique et les caractéristiques esthétiques ou fonctionnelles, l'accessibilité, l'apprentissage, la diversité, les conditions de production et de commercialisation, la garantie de la rémunération équitable des producteurs, le caractère innovant, les performances en matière de protection de l'environnement, de développement des approvisionnements directs de produits de l'agriculture, d'insertion professionnelle des publics en difficulté, la biodiversité, le bien-être animal ;

b) Les délais d'exécution, les conditions de livraison, le service après-vente et l'assistance technique, la sécurité des approvisionnements, l'interopérabilité et les caractéristiques opérationnelles ;

c) L'organisation, les qualifications et l'expérience du personnel assigné à l'exécution du marché lorsque la qualité du personnel assigné peut avoir une influence significative sur le niveau d'exécution du marché.

D'autres critères peuvent être pris en compte s'ils sont justifiés par l'objet du marché ou ses conditions d'exécution.

Les critères d'attribution retenus doivent pouvoir être appliqués tant aux variantes qu'aux offres de base.

Article R2152-8 du code de la commande publique

Créé par Décret n°2018-1075 du 3 décembre 2018 - art.

En cas de dialogue compétitif et pour les partenariats d'innovation, l'offre économiquement la plus avantageuse est identifiée sur la base d'une pluralité de critères conformément aux dispositions du 2° de l'article R. 2152-7.

Valeur technique comme critère de sélection dans les appels d'offres publics

Selon le code de la commande publique, qui a remplacé le code des marchés publics, la valeur technique est un critère utilisé pour évaluer les offres.

Ce critère peut inclure des sous-critères liés aux compétences professionnelles spécifiques du personnel proposé pour exécuter les travaux ou les prestations.

Le mémoire technique permettra à l'acheteur d'évaluer la valeur technique de l'offre

Habituellement, c'est le mémoire technique qui permettra au pouvoir adjudicateur ou à l'entité adjudicatrice d'évaluer la valeur technique de l'offre. L'acheteur public peut exiger que l'entreprise s'engage contractuellement sur les caractéristiques du personnel chargé d'exécuter les prestations.

Trame de mémoire technique imposée par le règlement de consultation

Cet engagement peut être formalisé à travers une trame de mémoire technique ou cadre de réponse technique, souvent imposée par le règlement de consultation, et qui doit être suivie dans la réponse à l'appel d'offres.

Préciser ce qu'il est entendu par les critères en utilisant des sous-critères.

La publication des critères de sélection des offres est obligatoire, mais certains critères, tels que la valeur technique, peuvent être généraux et nécessitent d'être détaillés. L'acheteur public doit donc préciser de manière précise ce qu'il entend par ces critères en utilisant des sous-critères.

Des sous-critères objectifs, opérationnels et non discriminatoires

Ces sous-critères doivent également être objectifs, opérationnels et non discriminatoires. Il existe des exemples de trames de mémoire technique pour différents types de marchés, tels que la sécurité et le gardiennage, les travaux de construction, la maintenance, l'électricité et le nettoyage des locaux.

Formations mémoire technique à Paris, Bordeaux, Lyon, Lille, Nantes, ...

Lieux de formation sur site (INTRA sur site ou en ligne en temps réel) : PARIS mais également dans toute ville du territoire national dont et les villes suivantes : Marseille, Lyon, Toulouse, Nice, Nantes, Strasbourg, Montpellier, Bordeaux, Lille, Rennes, Reims, Le Havre, Saint-Étienne, Toulon, Grenoble, Dijon, Angers, Villeurbanne, Saint-Denis, Le Mans, Nîmes, Aix-en-Provence. 

Nombreuses références externes dans les stages interentreprises venant de l'étranger ou des DOM-TOM : Danemark, Allemagne, Grande-Bretagne, suisse, Belgique, Pays-Bas, ... mais aussi Guyane, Guadeloupe, Martinique, la réunion, Nouvelle-Calédonie, ...

Les principales formations aux marchés publics concernent les fondamentaux du Code de la commande publique, la réponse aux appels d'offres publics ou privés, la réponse électronique et la rédaction du mémoire technique justificatif.